Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2019

Pesticides : consultation publique

2019-09-12-collectif-maires-anti-pesticides.jpg

Depuis le mois de mai de cette année, de nombreux maires ont décidé de prendre des arrêtés anti-pesticides et la médiatisation de cette affaire a entraîné d’autres maires à « emboiter le pas » de Daniel Cueff, le premier maire à avoir pris un tel arrêté pour interdire les pesticides « pas trop près des maisons d’habitation ».

Pourtant ce type d’arrêté est illégal et sera annulé ! « C’est pour faire entendre la parole des élus… faire bouger les choses… et peser dans le débat qui s’ouvre sur les distances de sécurité….. » a précisé un maire de l’Ouest.

 

Le site web de Générations futures fait le point sur cette affaire en abordant le côté légal et en incitant à participer à la « Consultation publique sur un projet de décret et un projet d’arrêté relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation » que le gouvernement a mis en place cette semaine. La consultation est ouverte jusqu'au 1er octobre 2019.

 

On trouve une liste des lieux où des maires qui ont pris des arrêtés sur le site web « Nous voulons des coquelicots » qui se propose d’assurer le recensement des communes qui ont interdit un, plusieurs ou tous les pesticides sur leur territoire (y compris pour les usages agricoles) et propose un lien vers le site web des maires anti-pesticides de synthèse et glyphosate.

 

Note de la rédaction.

Écrire un commentaire