Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2019

Assemblées générales et conférence du CHSHL, Le Puy, Haute-Loire

2019-01-16-ag-conference-chshl.png

Manifestations organisées par le Centre d'histoire sociale de la Haute-Loire le mercredi 16 janvier 2019 :

- à 17 h au Centre Universitaire et Pédagogique (salle 211), rue Jean-Baptiste Fabre - Le Puy-en-Velay : assemblée générale extraordinaire (modification des statuts de l'association) suivi de l'assemblée générale ordinaire.

- à 18 h 30 à l'amphithéâtre du Réseau Canopé (Centre Universitaire et Pédagogique), conférence de Georges Chanon.

« Les fêtes civiques en Haute-Loire sous la Révolution ».
La Révolution française a aimé organiser des fêtes civiques pour toutes sortes d’occasions. Villes et bourgs de Haute-Loire n’y ont pas dérogé. C’est cet aspect de notre histoire locale qu’abordera la conférence de Georges Chanon, historien de la Révolution.
Ces fêtes civiques étaient destinées à régénérer l’homme et éduquer les citoyens, à moraliser la vie publique par l’image et le rituel. Les révolutionnaires voulaient favoriser la construction de la cité idéale où les citoyens unis, célèbrent la liberté et la fraternité pour donner une assise durable à la Révolution. Il s’agissait aussi de redoubler la contestation de l’Ancien Régime, de tourner en dérision certains rituels,  même si elles ont, fatalement, imité les rites religieux d’Ancien Régime, telle ceux de la Fête-Dieu, par les déambulations de l’autel de la patrie aux arbres de la Liberté. Avec les fêtes civiques, la Révolution a voulu écrire sa propre histoire, mais sans y parvenir.

Contact :
René Dupuy, Président du Centre d'Histoire Sociale de la Haute-Loire ; http://histoire-sociale-haute-loire.fr. Tel. 04 71 05 73 58.

Écrire un commentaire