Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2017

Ces objets qui vont bientôt disparaître !

2017-01-03-disparition-objets.jpg

Chaque année voit son lot d’objets, et quelquefois de services, disparaître ou des annonces précisant leurs dates limites d’emploi ou de fabrication. 

Cette année il y a en premier lieu les objets en plastique :
- coton-tiges ayant un bâtonnet en plastique,
- la vaisselle jetable en plastique au profit d’une vaisselle compostable,
- les sacs en plastique à usage unique. Après plusieurs annonces de sursis, ils sont bannis, depuis le 1 janvier de cette année, des supermarchés et des rayons fruits et légumes. Certains sacs à composition plastique seront autorisés : compléments à lire sur le site Internet Service Public Pro,
- les cosmétiques à base de microbilles : à partir du 1er janvier 2018 la vente des produits contenant des microbilles de plastique dérivé du pétrole ou de gaz naturel sera interdite.

Mais aussi, pour bientôt :
- les ports USB des ordinateurs : certaines firmes font le pari que d’ici 2020 une grande partie de la population utilisera un smartphone et stockera ses données sur des « clouds ». Si le prix de stockage fait apparaître, pour l’instant, un avantage pour les « clouds », va-t-il exister subsister quand leur dépense énergétique, due au trafic et au refroidissement des installations, augmentera en proportion des services ? Il faudra aussi résoudre les problèmes liés à la confidentialité !
- le chéquier : pour l’instant les tentatives mises en place pour réduire son utilisation (il est toujours valable 1 an) ont échoué mais il reste en sursis. 

Et pour finir :
 - les cabines téléphoniques : à la fin de l’année 2017, Orange devrait avoir fini de les enlever, depuis que l’entreprise a le feu vert (loi Macron) pour lancer le démantèlement. Il avait été annoncé le 17 octobre 2014.
- le téléphone dit fixe qui utilise le réseau téléphonique commuté : voir notre dossier.
- les annuaires « les pages blanches » : ils vont même disparaître totalement d’ici 2018, suite au vote de la loi Macron. 

Les objets qui font de plus en plus leur apparition : ceux qui sont connectés ou high-tech fruits de nombreuses startups ! Par exemple (pour des entreprises régionales) : une smart canne pour seniors qui averti les proches en cas de chute, un « cube » connecté qui indique température et dose pour un thé parfait, un pommeau de douche qui change de couleur en fonction de la consommation d'eau.....

10:20 Publié dans Autres | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.