Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2020

La formation des bénévoles en Ardèche

2020-06-04-formation-cdos.png

Le CDOS de l’Ardèche labellisé CRIB (centre de ressources et d’information pour les bénévoles) accompagne les associations et porteurs de projets sur l’ensemble du territoire ardéchois, quelle que soit la thématique de l’association. Le CDOS travaille en collaboration avec Amesud et les Foyers Ruraux de l’Ardèche pour concevoir et animer ces formations gratuites.

 

Compte tenu de la situation actuelle, les formations du mois de juin 2020 seront effectuées à distance :

-  4 formations à distance planifiées (animées par le CDOS 07)

- d'autres formations à suivre à tout moment

Voir le programme.

 

Ces formations sont gratuites, néanmoins une inscription est nécessaire : lien d'inscription pour les formations animées par le CDOS.

 

CDOS Ardèche ; Pôle Maurice Gounon, 11 boulevard du Lycée, 07000 Privas ; tél : 04 75 64 29 10.

13/05/2020

Collectif Orange j’enrage

2020-01-19-carte-interactive-pannes-orange.jpg

Communiqué : Profitez de cette fin de période de confinement pour mettre à jour notre carte collaborative.

 

- Signalez les nouvelles pannes et adressez-nous vos témoignages,

- Un voisin est en panne, faites-le savoir

- Vous étiez en panne et avez été réparé indiquez que le problème est résolu et à quelle date.

- Lors de vos sorties et déplacements vous repérez une installation défectueuse (ligne coupée ou au sol, poteau endommagé) photographiez-les et repérez-les sur la carte collaborative.

 

Si vous avez des difficultés pour la mise à jour contactez-nous par mail : contact@orangejenrage.fr.

Cette carte n’est pas limitée à un département.

Partagez ce message par mail et Facebook pour faire connaître notre site au plus grand nombre.

 

Collectif Orange j’enrage.

12/03/2020

Assemblée générale et conférence du CHS-HL, Le Puy, Haute-Loire

Suite aux mesures de confinement prises pour limiter la propagation du coronavirus, l'Assemblée Générale du Centre d'histoire sociale de la Haute-Loire et la conférence *Les filles à l'école en Haute-Loire *sont reportés à des jours meilleurs (Lundi 16 mars).

 

Le Centre d’histoire sociale de la Haute-Loire est heureux de vous inviter à son assemblée générale annuelle mercredi 25 mars 2020 de 15 h 30 à 17 h aux Archives départementales de la Haute-Loire 4 avenue de Tonbridge - Le Puy-en-Velay

 

Ordre du jour :

            1/ Rapport d’activité

            2/ Rapport financier

            3/ Rapport moral et perspectives

 

Après l’assemblée générale, vous êtes invités participer à une conférence du CHS-HL donnée en partenariat avec le Réseau CANOPE 43.

 

Conférence de René DUPUY mercredi 25 mars 2020 à 18 h 30 à l'amphithéâtre du Centre Universitaire et Pédagogique - rue J.B. Fabre,  Le Puy-en-Velay :

« Les filles à l’école en Haute-Loire (XIXe – XXe siècle) »

 

L’histoire de l’instruction des filles aux XIXe – XXe siècles s’inscrit dans le mouvement général de progrès marqué par les grandes lois scolaires, mais avec des spécificités qui la distingue de celle des garçons et que la conférence s’efforcera de mettre en évidence à partir des  questions suivantes :

- Faut-il instruire les filles ? L’accès à l’instruction primaire des filles s’est fait plus tardivement pour les filles que pour les garçons dans les milieux populaires.

- A qui confier l’éducation des filles ? La question de la laïcité pour les écoles de filles a été particulièrement controversée en Haute-Loire.

- Faut-il séparer filles et garçons à l’école ? Si, pour des raisons pratiques, la mixité s’est imposée très tôt dans les petites écoles de campagne, il a fallu attendre la deuxième moitié du XXe sicle pour qu’elle se généralise à tous les niveaux de l’enseignement.

- Faut-il un contenu scolaire spécifique aux filles ? Les programmes de l’enseignement féminin ont longtemps été marqués par le caractère sexué du statut social et professionnel des femmes.

 

René Dupuy, président du Centre d'Histoire Sociale de la Haute-Loire

http://histoire-sociale-haute-loire.fr.

Tel. 04 71 05 73 58.

23/02/2020

Recensement des jardins du PNR

2020-02-21-amis-parc-jardins.png

Communiqué des Amis du Parc des Monts d’Ardèche

 

Bonjour aux Amis du Parc et à tous les jardiniers,

 

L'année 2020 avance à grands pas. Les semaines à venir seront consacrés au renouvellement des équipes élus.

Dans notre programme pour cette nouvelle année, nous avions inscrit une opération pour le recensement des jardins remarquables sur le territoire du Parc.

Afin de lancer cette opération, je vous joins un document établi avec l'aval du Parc. Il servira dans un premier temps à recenser et préciser les types de jardins.

N'hésitez pas à diffuser autour de vous ce document.

Nous programmerons notre assemblée générale pour la fin du premier semestre.

En attendant pensez à renouveler votre adhésion ou à adhérer. Vous trouverez en pièce jointe le dépliant d'adhésion.

 

Roland Court

Les Amis du Parc des Monts d’Ardèche, Domaine de Rochemure, 07380 Jaujac

Mail : amisduparc@parc-monts-ardeche.fr.

30/01/2020

Université Populaire des Boutières, Ardèche

Programme des manifestations de février 2020

 

7 février : Les patronymes, formation et interprétation par Gilbert Verdier

 

Les patronymes, que l’on devrait plutôt appeler anthroponymes, sont les noms de personne (de famille). Il existe en France des centaines de milliers de patronymes (rien que pour ceux d’origine « hexagonale » français, occitan, breton, etc) des plus rares au plus courants, des plus évidents au plus étranges. Tous révèlent un passé : origine géographique, profession, caractéristiques physiques, etc. Se plonger dans les patronymes, c’est retrouver une histoire individuelle et parfois collective de nos ancêtres.

Horaire:18 h 30. A l’annexe de la mairie de Saint-Martin-de-Valamas, entrée libre, contribution volontaire.

 

8 février : Jeux d’orthographe

 

Venez jouer avec l’orthographe, sans récompense ni punition, juste pour s’amuser à déjouer (ou pas) quelques pièges. Horaire:15 h

Lieu :: hall de l’ancien O.T. ; nb de participants illimité- entrée libre, contribution volontaire.

 

14 février : Amélioration des plantes. Peut-on/doit-on breveter le vivant ? J. Dallard

 

L’amélioration des plantes est à la croisée entre les progrès techniques et nos rapports au monde vivant, dont nous faisons partie. Or, le progrès technique se fonde sur le système des brevets. On peut se poser la question : doit-on breveter le vivant ? Cette question se pose en particulier avec les OGM. Les fabricants d’OGM ne se la posent même plus, les gènes qu’ils utilisent sont brevetés, donc sont leur propriété.

A partir d’une expérience de sélection de riz pluvial en Afrique de l’Ouest, et de conservation des ressources génétiques du maïs en France et en Europe, on observera l’évolution des droits de propriété intellectuelle depuis 50 ans, qui va vers toujours vers plus de privatisation et de concentration. Et les gènes humains sont concernés. A contre-courant, la FAO a pourtant fait adopter en 2001 le Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l’alimentation et l’Agriculture, déclarant qu’elles étaient le patrimoine commun de l’humanité, donc libres d’accès.

Que penser de tout cela, en tant que citoyens ?

Horaire: 18 h 30. Lieu: hall de l’ancien O.T. ; entrée libre, contribution volontaire

 

Contact : universite.populaire.boutieres@gmail.com.